Promoteurs GenNext : Voici Giancarlo

6 min. de lecture

Le programme de promoteurs GenNext, notre toute nouvelle initiative de bénévolat, est un excellent moyen d’établir des liens avec des personnes et des organismes qui veulent faire une différence et en apprendre davantage sur les défis uniques auxquels les habitants de notre région font face. En tant que promoteur GenNext, vous pouvez approfondir vos liens communautaires, développer vos compétences professionnelles et avoir un effet positif important.

En l’honneur du mois de la Fierté, nous aimerions vous présenter un promoteur qui connaît bien notre travail. Giancarlo Cerquozzi, un partisan GenNext de longue date, explique ce que la fierté signifie pour lui, ainsi que les raisons pour lesquelles il choisit de défendre les enjeux 2SLGBTQ+ dans sa communauté et d’appuyer GenNext.

Giancarlo

Je me suis joint au mouvement GenNext de l’Est de l’Ontario parce que je suis passionné par le soutien et l’établissement de liens avec ma communauté locale. Il est très important pour moi de comprendre qui sont mes voisins et de contribuer au bien-être de ma communauté. Ayant grandi dans un ménage d’immigrants, j’ai vu de mes propres yeux la force, le soutien, la raison d’être et l’amour que la “communauté” peut apporter.

Giancarlo Cerquozzi, promoteur GenNext

Parlez-nous un peu de vous.

Bonjour! Je m’appelle Giancarlo Cerquozzi (il/lui). Je suis un professionnel cisgenre queer de 32 ans qui se consacre à l’avancement de l’analyse comparative entre les sexes plus et de l’alliance 2SLGBTQ+ au sein de la fonction publique fédérale. La décolonisation, l’équité, la diversité et l’inclusion sont mes principes directeurs.

Je travaille et je vis à Ottawa, le territoire traditionnel non cédé et non abandonné de la nation algonquine Anishinaabe. Mon enfance à Ottawa a été plutôt géniale! La possibilité de découvrir les édifices du Parlement et l’accès au canal Rideau et aux divers musées nationaux ont représenté une expérience très spéciale pour moi, lorsque j’étais enfant et adolescent.

Dans mes temps libres, j’aime cuisiner, regarder des films d’horreur et magasiner des meubles modernes du milieu du siècle et des vêtements de style vintage dans les friperies et les magasins d’articles d’occasion. J’ai la dent sucrée et je pourrais facilement manger toute une tarte aux fraises et à la rhubarbe pour le déjeuner (miam!).

Gian

Pourquoi vouliez-vous devenir promoteur GenNext?

Je suis particulièrement passionné par la défense de la communauté 2SLGBTQ+ et la sensibilisation aux thèmes liés aux 2SLGBTQ+ comme l’identité de genre, l’expression de genre et l’orientation sexuelle, l’inclusion, la représentation et l’intersectionnalité. Le regroupement GenNext de l’Est de l’Ontario s’attaque de front à la discrimination et au manque d’inclusion, et j’ai le privilège de me joindre au mouvement dans sa cause.

Qu’est-ce que la fierté signifie pour vous?

Pour moi, la fierté a plusieurs facettes.

La fierté, c’est honorer les personnes marginalisées de la communauté 2SLGBTQ+ et se souvenir qu’elles se sont battues pour que nous ayons une « fierté ». C’est honorer ceux qui sont venus avant moi et se souvenir qu’ils ont été des pionniers dans la lutte pour l’égalité.

(Jearld Moldenhauer, “Ottawa March Demonstrators,” The ArQuives Digital Exhibitions)

Cette année marque 50 ans d’organisation officielle, au Canada, sous la bannière de la fierté. Le 28 août 1971, une centaine de personnes d’Ottawa, de Montréal, de Toronto et des environs se sont réunies sous la pluie battante sur la Colline parlementaire à l’occasion de la première marche de manifestation pour la libération des homosexuels au Canada. Ces personnes ont présenté au gouvernement une pétition contenant une liste de dix revendications pour l’égalité des droits et pour des protections. En même temps, 20 militants 2SLGBTQ+ ont manifesté au Robson Square de Vancouver. Ces événements ont représenté un moment décisif pour le mouvement 2SLGBTQ+ au Canada et cela en dit long sur le véritable sens du mot « fierté ».

La fierté était en fait une émeute qui visait à créer une libération véritable, équitable et intersectionnelle pour la communauté 2SLGBTQ+. La fierté, c’est créer un monde où les personnes 2SLGBTQ+ peuvent vivre de façon authentique et ouverte, chaque jour, sans craindre la violence. Il s’agit d’éliminer les obstacles systémiques qui empêchent la communauté 2SLGBTQ+ d’atteindre l’équité.

La fierté nous rappelle que les personnes 2SLGBTQ+ sont partout, dans chaque ville, chaque jour de l’année, chaque mois de l’année et que ce sera le cas, à chaque année qui viendra. Bien que la fierté se soit transformée en un « événement » festif couronné par un défilé, elle demeure un mouvement social qui cherche à créer des espaces plus sécuritaires pour la communauté 2SLGBTQ+ et d’autres communautés marginalisées, y compris les Autochtones, les Noirs et les personnes racialisées.

Quels sont vos espoirs pour l’avenir de la fierté dans notre région?

J’espère que la communauté 2SLGBTQ+ et ses alliés continueront d’utiliser la fierté pour :

Comment défendez-vous les enjeux 2SLGBTQ+ dans votre communauté? Parlez-nous un peu de la façon dont vous aimez agir et de ce qui vous a amené à participer à GenNext.

Les personnes 2SLGBTQ+ ont souvent de la difficulté à affirmer leur identité dans leur milieu de travail. Pour de nombreuses personnes queers, la décision de vivre authentiquement au travail dépend de leur perception de leur milieu de travail et de leurs collègues comme étant inclusifs ou non.

J’ai personnellement été victime de harcèlement en milieu de travail et de commentaires ou d’actions discriminatoires en raison de mon identité queer. Ces gestes et ces paroles m’ont causé beaucoup de tort et ont nui à mon rendement au travail, à mes relations interpersonnelles et à ma santé mentale.

Après beaucoup de guérison, de réflexion et de soutien de la part de ma communauté, mes expériences vécues m’ont aidé à apprendre comment mieux sensibiliser les gens aux problèmes 2SLGBTQ+ et au besoin de solidarité.

Giancarlo Cerquozzi, promoteur GenNext

Bien que difficiles, ces expériences préjudiciables m’ont amené à travailler avec GenNext et à devenir ambassadeur de la fierté au sein de la fonction publique fédérale. Nous devons remettre en question le statu quo pour créer un changement significatif et inclusif.

Parlez-nous d’une voix, d’un promoteur ou d’un créateur 2SLGBTQ+ dans votre communauté que vous admirez.

Je suis extrêmement reconnaissant envers le Centre canadien pour la diversité des genres et de la sexualité. Leur travail de soutien aux minorités sexuelles et de genre, et de promotion des alliés et de la solidarité, a fondamentalement profité à la fierté et à la communauté 2SLGBTQ+ d’Ottawa.

J’aime particulièrement leurs ressources pédagogiques 2SLGBTQ+, car elles sont incroyablement réfléchies et faciles à comprendre. De plus, ils ont d’excellents outils pour les personnes qui cherchent à mieux se connaître dans le mouvement et la communauté 2SLGBTQ+.

Auparavant sous la direction de Jeremy Dias, le Centre a nommé Debbie Owusu-Akyeeah comme nouvelle directrice générale en juillet 2020. Debbie est une Canado-ghanéenne de première génération et une femme cisgenre queer noire dont le travail de justice sociale et de lutte contre le racisme lié à la communauté 2SLGBTQ+ mènera le Centre vers de nouveaux sommets.

Prêts à être des nôtres?

Vous voulez défendre la diversité et l’inclusion ainsi que soutenir votre communauté comme le fait Giancarlo? Soumettez votre candidature au programme de promoteurs GenNext dès aujourd’hui et aidez-nous à faire de notre région un endroit plus fort, plus sain et plus sécuritaire pour tous.

Nous avons hâte de vous présenter tous nos promoteurs GenNext. Surveillez nos fils d’actualité et abonnez-vous à notre bulletin d’information pour plus de mises à jour et d’articles.

DERNIÈRE MISE À JOUR

Histoires semblables

En ce mois de la Fierté, nous avons rencontré de magnifiques personnes de notre région. Elles ont choisi de partager leur chemin vers la Fierté en nous racontant leur histoire, au fil des ans, et leur expérience auprès de la communauté 2SLGBTQ+.
Face à l’augmentation des contraintes provoquée par la pandémie, Centraide et nos partenaires avons dû nous adapter pour répondre aux besoins de plus en plus critiques en santé mentale dans notre région.
Partager sur facebook
Share
Partager sur twitter
Tweet
Partager sur linkedin
Post
Partager sur email
Email