Des soins personnels, des endroits sécuritaires et de la mise en récit par l’entremise de l’art

4 min. de lecture

« [Traduction libre] On doit mettre en évidence les artistes marginalisés et les gens aux voix voilées pour créer un avenir juste et équitable pour tout le monde. »

Le 24 février dernier, notre animatrice extraordinaire, Zainab Muse, a stimulé une conversation agréable avec Faisa Omer, une photographe, et Harar V.A. Hall, um artiste multidisciplinaire, dans le cadre de laquelle nous avons discuté des façons de créer une communauté par l’entremise de l’art et de promouvoir des endroits inclusifs.  

Les personnes autochtones, queer, noires et racialisées sont marginalisées par des systèmes et des politiques qui les excluent. C’est ce qui a poussé les artistes susmentionnés à raconter leur histoire 

Faisa et Harar créent des œuvres d’art qui font éclater les stéréotypes et qui habilitent les communautés à se sentir non seulement représentées, mais aussi célébrées. Lors de notre premier événement Connexion GenNext de 2022, nous en avons appris davantage sur ce que cela veut dire pour elleux. 

Zainab Muse - GenNext Connect Host

« [Traduction libre] L’art fait partie intégrante de chacun d’entre nous; ce savoir-faire fait partie de notre environnement, notre nature, voire de nous-mêmes. »

L’art : un soin personnel

L’art est omniprésent. Nous le retrouvons dans les galeries et les médias sociaux, mais aussi dans les émissions que nous regardons et les murales publiques de nos rues. Tout ce dont nous avons besoin pour commencer, c’est de la passion et une idée. Nous n’avons pas besoin de matériel dispendieux ni d’appareil photo haut de gamme pour s’y adonner. Pour plusieurs personnes, l’art est une façon de s’exprimer.  

Harar fait de la poésie pour composer avec ses expériences et ses émotions. L’art est parfois une forme de thérapie qui ellui permet de mieux comprendre ses sentiments, de les explorer et de composer avec ceux-ci. Laisser libre court à sa créativité, comme cela, améliore sa santé mentale. 

« [Traduction libre] L’art c’est une belle façon d’exprimer ses sentiments à mesure qu’on bouge dans ce monde. C’est une très belle façon de les communiquer. »

Faisa fait de la photographie pour décompresser en fin de la journée. Lorsqu’elle étudiait à l’Université Carleton, elle faisait de l’art pour se défouler de son burn-out. La photographie la ramenait sur terre et elle extériorisait sa joie de vivre.  

« [Traduction libre] C’est ainsi que je prends soin de moi, ça me garde en sécurité. »

Il est important de prendre soin de soi, peu importe si c’est en allant marcher, en lisant un livre dans un bain moussant, ou tout simplement en étant en compagnie de gens qui nous tiennent à cœur. Nous méritons tous et toutes de faire ce qui nous rend heureux et de prendre du temps pour soi. L’art est peut-être ce dont vous avez besoin

Endroit inclusif et sécuritaire

Créer un endroit inclusif et sécuritaire ne veut pas dire la même chose pour tout le monde. Nous devons nous en souvenir lorsque nous bâtissons, ensemble, une communauté pour les autres 

Harar V.A. Hall - GenNext Connect Speaker

« [Traduction libre] C’est une création conjointe qui doit être effectuée dans la collaboration et au moyen de solutions qui conviennent à toustes. »

Faisa avait besoin d’un endroit sécuritaire où elle travailler sur son projet, « It’s Different For Us (C’est différent pour nous) », qui met en relief l’incidence de la pandémie sur les jeunes des quartiers du sud-est d’Ottawa. Elle a dû gagner la confiance des gens et atteindre un niveau de confort avec les gens qu’elle photographiait.  

Forte de son expérience à titre de professionnelle de la santé mentale, Faisa a discuté de l’intelligence émotionnelle nécessaire pour comprendre comment les gens se sente dans le moment présent. Comprendre leur langage corporel et écouter activement sont deux composantes qui peuvent orienter une conversation et rendre les gens plus à l’aise avec son sujet.  

« [Traduction libre] Je porte plus attention à la façon dont les gens se comportent avec moi qu’à leur photo. La photo peut être sombre, mais cela ne m’importe pas en ce moment. Je me concentre sur la personne qui est assise en face de moi. »

La force de l’art

L’art se met en récit de façon puissante. Ne sous-estimez pas l’effet de ces histoires  

« [Traduction libre] Tout ce que l’on fait et crée a un effet, petit ou grand. Notre création inspire peut-être une révolution; elle changera peut-être la façon dont les gens pensent, se sentent et respirent. »

En partageant leurs histoires, leurs sentiments et leurs expériences de vie, Harar et Faisa tirent d’un espace personnel avec lequel d’autres membres de leurs communautés peuvent trouver écho. Ainsi, des personnes aux expériences semblables se sentent vues et entendues; cela laisse une impression durable 

Faisa Omer - GenNext Connect Speaker

« [Traduction libre] La première chose que j’essaie de faire en photographiant les gens c’est de les humaniser. Quand je pense à mon héritage, je ne pense pas qu’à ce que je fais à titre de photographe, mais plutôt à toutes les personnes qui me permettent de partager leur histoire et leur visage avec les autres. »

Regardez la vidéo de l’événement ci-dessous (en anglais seulement). Ce n’est pas parce que vous n’avez jamais touché à une caméra ou à un canevas que vous n’apprécierez pas cette conversation des plus inspirantes! Nous savons que nous en sommes sortis plus inspirés! 💕   

Nous estimons que nous méritons tous et toutes d’être nous-mêmes et d’avoir l’occasion d’être entendu(e)s, inclus(e)s et appuyé(e)s.

Si vous l’estimez aussi, pensez à faire un don mensuel dans le cadre de GenNext+ à l’appui de la diversité et de l’inclusion. Ensemble, nous pouvons faire de nos communautés des endroits plus forts et résilients pour tous et toutes, tout en tentant de mettre fin à l’homophobie, à la transphobie, au racisme, à la discrimination et à tout autre enjeu qui nous empêchent de réaliser notre plein potentiel.

DERNIÈRE MISE À JOUR

Histoires semblables

Cette trousse comprend tout ce dont vous aurez besoin – en passant par des exemples de courriels aux messages pour médias sociaux – pour vous aider à atteindre votre objectif de collecte de fonds BATL pour la santé mentale.
Jazz a trouvé un emploi qu'il adore chez Krackers Katering, une entreprise sociale qui embauche des personnes en situation de handicap confrontées à des défis liés à la santé mentale. Cela les aide à surmonter les obstacles et à atteindre leurs objectifs.
Share
Tweet
Post
Email
Demeurez à l’affût de l’actualité

Inscrivez-vous à notre bulletin bi-mensuel

Obtenez des histoires d’amour local, des invitations, des occasions de bénévolat, des faits saillants pour utiles de nos partenaires et même des mises à jour sur notre effet positif!