Habilitons les personnes alliées des communautés 2SLGBTQ+ en milieu rural par l’entremise de l’éducation

4 min. de lecture

« On penserait que les gens du coin auraient accès à du soutien, surtout en étant près d'Ottawa et de Montréal, mais ce n'est pas le cas. Nous sommes en milieu très rural et la communauté est bilingue. »

Nathalie Dubé

Ce peut être très isolant de grandir en milieu rural lorsqu’on est membre de la communauté 2SLGBTQ+.

Nathalie Dubé, cofondatrice du Groupe LGBTQ + alliés de Prescott-Russell, explique que sa famille est originaire des comtés unis de Prescott et Russell. Elle a été surprise de voir qu’il n’y avait pas de ressources locales pour les membres de la communauté 2SLGBTQ+ lorsqu’elle s’y est installée à nouveau au début des années 2000.

« Les gens sont plus susceptibles d’être victimes d’abus, de se suicider et d’être en mauvaise santé lorsqu’il n’y a pas de soutien dans la communauté. » – Nathalie Dubé

« La communauté virtuelle a aidé beaucoup de gens, dit Nathalie, mais elle contient aussi beaucoup de renseignements erronés, comme nous le savons. Il est parfois difficile de trouver quelqu’un dans notre communauté, même si des ressources virtuelles sont disponibles. On rencontre des gens de partout dans le monde, mais ce n’est pas très utile dans la vie quotidienne. »

Le Groupe LGBTQ + alliés de Prescott-Russell de Nathalie est encore relativement récent; il est, depuis 2016, un carrefour de ressources appropriées pour la population. Malheureusement, bon nombre de celles-ci sont offertes dans les grandes villes et les gens n’ont pas tous accès à un véhicule pour en profiter.

« Je sais que certaines personnes attendent leur 16e anniversaire pour prendre le véhicule familial, se rendre à Ottawa et tenter de trouver un groupe pour jeunes ou quelqu’un pour les aider, » explique Nathalie.

Plus d’information, plus d’alliées et d’alliés

Nous avons notre propre chemin vers la fierté, peu importe si nous sommes membres de la communauté 2SLGBTQ+ ou des personnes alliées de celle-ci. Centraide de l’Est de l’Ontario s’engage à faire de nos communautés des endroits plus ouverts et inclusifs, notamment en créant des endroits sécuritaires où les enfants (et leur famille) peuvent partager leurs expériences, ainsi que se sentir appuyés et représentés.

Le Centre Novas – CALACS Francophone de Prescott-Russell, une agence qui aide les femmes victimes de violence sexuelle, a reconnu un besoin, soit celui de créer (il y a quelques années déjà) des endroits sécuritaires dans les communautés de Prescott et Russell, et lancé un programme éducatif interactif intitulé LGBTQui.

Le programme offre à l’échelle municipale et dans les écoles des renseignements à propos de la communauté 2SLGBTQ+. Nathalie explique que le programme aide la population à comprendre les différences entre l’orientation sexuelle, l’expression de genre et l’identité de genre. Il offre un certain historique de la communauté 2SLGBTQ+, ce qui permet au public de comprendre les besoins qui existent au sein de leurs communautés.

« Les gens apprécient le programme, car il les aide à comprendre les différents termes, expressions et expériences, énonce-t-elle. On ne connaît pas tous et toutes une personne trans ou de genre non binaire. Certains disent connaître quelqu’un, mais ne savent pas quoi leur dire, comment leur parler ou comment les adresser. On tend à éviter, à repousser et à s’éloigner lorsqu’on n’est pas à l’aise. Le programme nous permet, à tout le moins, d’entamer des discussions. »

« Les personnes alliées de la communauté qui ont participé aux présentations disent avoir grandi, se sentir plus à l'aise et plus aptes à aborder les défis auxquels les personnes LGBTQ. »

L’un des principaux objectifs du programme LGBTQui est d’aider les gens à comprendre la communauté et l’importance d’aborder les enjeux locaux auxquels elle fait face. Il cherche également à leur expliquer comment ils peuvent, en tant que personne alliée, appuyer leurs camarades et les membres de leur famille, peu importe leur identité.

Agrandir le programme LGBTQui

Nathalie espère que le Groupe LGBTQ + alliés de Prescott-Russell pourra continuer de compter sur le soutien de Centraide pour offrir cette programmation bilingue à plus de gens dans la région.

« LGBTQui, c’est le début de quelque chose de bien. Nous espérons qu’il améliorera les conditions de vie des personnes 2SLGBTQ+ de la région, » dit Nathalie.

Centraide de l’Est de l’Ontario estime que la population des communautés de Prescott et Russell, d’Ottawa, ainsi que des comtés de Lanark et de Renfrew mérite d’être entendue, incluse et soutenue. C’est pourquoi nous sommes fiers d’appuyer des initiatives qui joignent plus de gens, comme le programme LGBTQui. Nous avons aussi lancé l’initiative 100 % locale Chemin vers la Fierté dans le cadre de laquelle les gens peuvent partager des histoires visant à célébrer la diversité et amasser des fonds pour appuyer les enfants et leur famille tout au long de leur parcours.

« On a tendance à croire que tout va bien à cause de tous les progrès réalisés en matière des droits de la communauté 2SLGBTQ+ au cours des deux dernières décennies, mais ce n’est pas le cas, affirme Nathalie. Il y a encore beaucoup d’abus. Les risques de suicide sont toujours élevés. On fait face à de nombreux enjeux. Toutefois, grâce aux personnes alliées bien informées, nous pouvons prospérer. »

Nathalie est d’avis que la plupart des gens ne réalisent pas à quel point ils améliorent les conditions de vie des autres en faisant eux-mêmes de petits changements.

Selon elle, les personnes qui ont participé au programme on dit ceci : « Je sais maintenant comment parler à mes petits-enfants. Je comprends ce que la personne qui habite à côté de chez moi est en train de vivre. J’ai une meilleure prise de conscience et une meilleure sensibilité; je peux les aider ou les soutenir. »

LGBTQui a pour but de favoriser le soutien, la compassion, la compréhension, le partage et, tout simplement, la sensibilisation.

Centraide est heureux de constater l’effet positif que le programme continuera d’avoir auprès de nos communautés.

DERNIÈRE MISE À JOUR

Histoires semblables

Cette trousse comprend tout ce dont vous aurez besoin – en passant par des exemples de courriels aux messages pour médias sociaux – pour vous aider à atteindre votre objectif de collecte de fonds BATL pour la santé mentale.
Jazz a trouvé un emploi qu'il adore chez Krackers Katering, une entreprise sociale qui embauche des personnes en situation de handicap confrontées à des défis liés à la santé mentale. Cela les aide à surmonter les obstacles et à atteindre leurs objectifs.
Share
Tweet
Post
Email
Demeurez à l’affût de l’actualité

Inscrivez-vous à notre bulletin bi-mensuel

Obtenez des histoires d’amour local, des invitations, des occasions de bénévolat, des faits saillants pour utiles de nos partenaires et même des mises à jour sur notre effet positif!