Bâtisseurs communautaires, défenseurs de la communauté 2SLGBTQ+ de notre région

6 min. de lecture

La COVID-19 a peut-être changé les façons de nous rassembler, de célébrer et de rendre hommage aux gens, mais elle n’a pas changé la façon dont nous nous entraidons, surtout en situation de crise. 

En effet, des bénévoles font l’épicerie de voisins immunodéprimés, d’autres font des vérifications de mieux-être de personnes âgées par téléphone, certains aident de nouveaux arrivants à avoir accès aux services de soutien dont ils ont besoin… bref, les bénévoles retroussent leurs manches pour aider les gens lorsqu’ils en ont le plus besoin. 

Au début de l’été 2020, Centraide de l’Est de l’Ontario a invité, en collaboration avec Apt613, les appels de candidatures de bénévoles locaux ayant été au-delà des attentes en cette situation de crise. Ensemble, nous avons rendu hommage à cinq super héros de la COVID-19. En effet, ceux-ci ont reçu un Prix de bâtisseur communautaire pour souligner l’important travail qu’ils font au sein de leur communauté et pour les personnes les plus vulnérables de celle-ci pendant la pandémie. 

Depuis, nous avons célébré plus de 20 autres bénévoles remarquables qui sont venus en aide à leur communauté pendant la COVID-19; ces bénévoles ont constamment fait preuve d’altruisme et de bienveillance en cette situation sans précédent. 

Nous avons collaboré avec nos amis de Fierté dans la Capitale et Davy Sabourin – notre animateur et un ancien lauréat d’un Prix de bâtisseur communautaire – pour rendre hommage à cinq autres incroyables bâtisseurs communautaires qui travaillent sans relâche pour faire de la communauté 2SLGBTQ+ un endroit plus accueillant, sain et sécuritaire pour tous ses membres. Ces gens, des chefs de file communautaires et d’ardents défenseurs et partisans de la communauté queer, sont allés au-delà des attentes pour montrer que nous pouvons être ici, avec cœur et leurs efforts ne sont pas passés inaperçus. 

Nous remercions tous ceux qui ont pris le temps de soumettre la candidature d’un héros de tous les jours, et remercions les bâtisseurs communautaires pour leurs réalisations exceptionnelles. 

Vous connaissez un bâtisseur communautaire qui est allé au-delà des attentes pour appuyer sa communauté pendant la COVID-19? Nous acceptons des mises en candidature à l’année dans le cadre de notre programme de Prix de bâtisseur communautaire! 

Osmel Guerra Maynes

Osmel Guerra Maynes, un fier Afro-Latino queer – ses amis, pairs et collègues disent qu’il est un homme patient, gentil et toujours prêt à écouter et à transmettre sa sagesse – est actuellement le directeur administratif de Fierté dans la Capitale. 

Ce militant pour la justice sociale cherche à rehausser l’inclusion des personnes marginalisées. En tant que chef de file et mentor charismatique, Osmel se soucie grandement de sa communauté et travaille d’arrache-pied pour mieux s’engager au sein de sa communauté et pour donner une voix aux personnes marginalisées, particulièrement celles de la communauté 2SLGBTQ+. 

Osmel a créé, voire favorisé, des endroits inclusifs pour la communauté 2SLGBTQ+ de notre région. Osmel a tout fait, y compris organiser la programmation estivale et hivernale de la Fierté pour créer le tout premier événement queer du Mois de l’histoire des Noirs. Il a créé une formation en compétences d’anti-oppression pour personnes queer et transsexuelles qui a été remise à des organismes, des entreprises et des écoles de la région pour les aider à devenir plus inclusifs et équitables. 

En plus de son travail auprès de Fierté dans la Capitale, Osmel a beaucoup contribué à la communauté 2SLGBTQ+ : il a été président de la campagne Tous Le Même Sang; siégé au Conseil d’administration en matière de diversité et d’inclusion du Réseau des festivals d’Ottawa; été directeur administratif de QMUNITY, le centre de ressources pour personnes queer, transgenres et bispirituelles de la Colombie-Britannique; et directeur général de Pride in Art Society Queer Arts Festival. 

En plus d’avoir participé à la série numérique Proud to Shine de CBC Ottawa en 2020, Osmel a partagé son chemin vers la Fierté dans un article de l’Ottawa Citizen. 

Pearly Pouponneau

Pearly Pouponneau travaille d’arrache-pied dans la communauté et crée un contenu qui inspire et met en lumière les groupes marginalisés, soit les communautés autochtones, de couleur, 2SLGBTQ+ ou un mélange des trois. 

Cette femme de couleur queer, provenant elle-même d’une communauté marginalisée, a souligné des lacunes et évalué les besoins à l’échelle communautaire. Elle donne voix aux communautés marginalisées et les invite à faire de leur communauté un endroit sécuritaire et inclusif pour tous. 

Pearly a constaté un manque d’espaces de maternage inclusif et, selon la personne qui a soumis sa mise en candidature, sa plus belle réalisation est la création organique de Colours of Mama, un groupe sécuritaire et inclusif qui permet aux mères de couleur d’être vues, entendues et célébrées. 

Pearly a été reconnue par de nombreux organismes sud-asiatiques pour ses efforts visant à mettre fin à la misogynie, la violence et les préjudices à l’encontre des personnes des groupes WOC et 2SLGBTQ+ de la communauté sud-asiatique. Elle a également été reconnue à titre de pionnière (CBC Ottawa Trailblazer) pour son groupe Colours of Mama. Elle a de plus participé à divers groupes de discussion, comme les plus récents – CBC Ottawa et Creative Mornings Ottawa. 

Pearly continue d’encourager et de soutenir les membres de groupes marginalisés avec The Diatribe Podcast, la première baladodiffusion pour la communauté sud-asiatique qui aborde des sujets tabous et leur permet d’apprendre, d’ouvrir leurs esprits, de mettre en pratique l’amour de soi et d’atteindre un équilibre dans des endroits et à des heures en particulier. Sa baladodiffusion propose une guérison par le partage d’histoires, et lui permet de continuer d’encourager les gens et d’accueillir ses pairs à bras ouverts. 

Ali Arbeau

Ali, une instructrice de yoga certifiée de 200 heures, aime aider les autres à se sentir bien dans leur peau et à rencontrer les gens où ils sont. Elle estime que tout le monde, voire toutes les silhouettes, peut faire du yoga avec sa pratique axée sur l’accessibilité et les bases. 

En plus d’offrir des cours en ligne, Ali passe beaucoup de temps au studio Warrior Yoga, un organisme sans but lucratif international qui a pour but de rendre le yoga accessible à tous. Là-bas, elle est chef du Spectrum Committee (Comité Spectrum) servant la communauté 2SLGBTQ+ et du BIPOC Committee (Comité BIPOC), elle siège au Conseil d’administration et offre même des ateliers. 

Elle cherche à créer un endroit sécuritaire et amusant où tout le monde peut faire du yoga et améliorer leur pratique personnelle. En plus d’animer des activités pour les deux comités susmentionnés, Ali crée du contenu et des programmes (y compris un programme sur la diversité et l’inclusion pour les studios de yoga locaux) et collabore étroitement avec ses clients et ses partenaires. 

Ali partage des occasions d’enseignement de yoga auprès de diverses communautés et encourage des organismes axés sur les communautés 2SLGBTQ+ et BIPOC de la région à s’engager auprès du studio Warrior Yoga et de consolider des partenariats solides. 

Seulement quelques années après être devenue instructrice de yoga, Ali a créé plusieurs espaces et programmes de yoga et de conditionnement physique pour les communautés souvent sous-représentées dans l’industrie. Tout le monde peut participer à ses classes, peu importe leur race, leur silhouette, leur sexe ou leur orientation sexuelle. 

Jenna and Kayla Spagnoli

Kayla et Jenna Spagnoli sont deux bâtisseuses communautaires locales, mieux connues sous le pseudo The Feminist Twins. 

The Feminist Twins cherche à partager des ressources et de l’information, puis à favoriser la collaboration communautaire. Au début, les jumelles l’ont fait virtuellement, par l’entremise des médias sociaux, et grâce au soutien de leur communauté, elles ont pu continuer de créer des événements « en personne » et des espaces accueillants pour les communautés autochtones, BIPOC, 2SLGBTQ+ et marginalisées de notre région. 

Vous avez sûrement rencontré Jenna et Kayla lors de l’un de leurs événements accessibles et progressistes, comme les Feminist Fairs (Foires féminines) annuelles; les Non-Heteronormative Valentine’s Craft Nights (Soirées de confection de cartes de St-Valentin non-hétéronormatives); les soirées de création d’affiches ou de cartes en collaboration avec des groupes de sensibilisation – comme la Coalition d’Ottawa contre la violence faite aux femmes (COCVFF) et la Marche des femmes Ottawa – ou l’un de leurs ateliers de réseautage ou fêtes dansantes sobres. 

À l’arrivée de la COVID-19, les jumelles ont collaboré avec leur communauté pour organiser une foire communautaire et d’artisanat virtuelle récurrente, intitulée Pride, Not Prejudice Fair, pour les gens socialement engagés. La foire, qui met en lumière des créateurs progressistes et marginalisés, des ressources communautaires, a pour but de bâtir une communauté par l’entremise du partage de l’artisanat, du soutien des artistes et de la diffusion de ressources. 

En janvier 2021, Jenna et Kayla ont décidé de prendre du recul pour organiser leur dernière rencontre virtuelle en l’honneur de la Journée internationale des femmes. Cette rencontre était axée sur les soins communautaires et la distinction des féministes de notre région. Même si The Feminist Twins n’existe plus, Kayla et Jenna ont eu un effet positif au sein de leur communauté et continueront d’inspirer les activistes et les défenseurs d’intérêt dans le futur. 

Bien que nous ignorions le moment auquel nous pourrons nous réunir devant les Murs de l’inspiration de notre région, nous nous réjouissons à l’idée d’y ajouter le nom de ces bâtisseurs communautaires dans le futur. 

CATÉGORIES
DERNIÈRE MISE À JOUR

Histoires semblables

En ce mois de la Fierté, nous avons rencontré de magnifiques personnes de notre région. Elles ont choisi de partager leur chemin vers la Fierté en nous racontant leur histoire, au fil des ans, et leur expérience auprès de la communauté 2SLGBTQ+.
Giancarlo Cerquozzi, un partisan GenNext de longue date, explique ce que la fierté signifie pour lui, ainsi que les raisons pour lesquelles il choisit de défendre les enjeux 2SLGBTQ+ dans sa communauté et d’appuyer GenNext.
Partager sur facebook
Share
Partager sur twitter
Tweet
Partager sur linkedin
Post
Partager sur email
Email