Des mentors aux expériences vécues essentiels pour les jeunes de la communauté 2SLGBTQ+ 

4 min. de lecture

« En grandissant, je n’avais personne à qui parler. Je n’avais pas de modèle de rôle provenant de la communauté LGBTQ+. C’est tellement important pour moi d’être de l’autre côté, d’être adulte et d’avoir surmonté des défis comme me découvrir et trouver ma place. »

Les réseaux de mentorat informel font depuis longtemps partie de la communauté 2SLGBTQ+. Grâce à eux, nous avons fait de gros progrès, mais les jeunes 2SLGBTQ+ continuent de faire face à des obstacles. 

Les jeunes de la région pourraient avoir besoin d’aide – notamment avec leurs interactions à l’école, leurs relations familiales, leur inclusion en milieu de travail ou le fait de se sentir bien dans leur peau – tout au long de leur chemin vers la fierté.  

Grands Frères, Grandes Sœurs d’Ottawa lancera, grâce à Centraide de l’Est de l’Ontario, un programme de mentorat novateur intitulé PRISM (Pride Respect Identity Safety Mentoring). 

Sandra et Teigan, qui font toutes deux partie de la communauté 2SLGBTQ+, ont été jumelées il y a longtemps déjà, et elles sont heureuses de voir un programme qui favorise les relations de mentorat. 

« Avoir quelqu’un vers qui me tourner pour obtenir des conseils et avoir un mentor comme Sandra m’a beaucoup aidé parce que je n’avais pas beaucoup de soutien de la sorte dans ma vie, a dit Teigan. Grâce à elle, je vois que nous n’avons pas besoin d’étiquettes. Je n’ai pas besoin de savoir à 100 % qui je suis. Elle m’encourage à être moi. » 

« Il y a beaucoup de pressions lorsque vient le temps de trouver des réponses, de s’étiqueter et de savoir à 100 % qui l’on est, a ajouté Sandra. Je suis contente de pouvoir lui montrer des choses, de lui parler et de lui expliquer qu’il est normal de ne pas avoir toutes les réponses à son âge. » 

Teigan dit qu’elle a plus confiance en elle-même au quotidien grâce aux conseils d’une personne qui a vécu une situation semblable à la sienne. 

« Je suis en couple depuis près de dix ans maintenant, explique Sandra. Je peux montrer ma relation à Teigan; elle peut voir qu’il est possible de surmonter les épreuves. Je me réjouis à l’idée d’aider Teigan et la communauté. » 

La puissance d’une expérience vécue

Brianna Dusome, directeurice de programmes et de partenariats communautaires de Grands Frères, Grandes Sœurs d’Ottawa, est responsable du programme PRISM.   

PRISM organise des groupes de consultation pour les enfants et les jeunes de sorte qu’ils puissent avoir leur mot à dire dans les programmes de mentorat et de soutien qui leur sont offerts. Les groupes de consultations ont une incidence sur l’évolution et la croissance de Grands Frères, Grandes Sœurs d’Ottawa et sur la façon dont l’organisme offre des services équitables et du soutien adapté aux divers besoins uniques des jeunes et de leur famille.  

C’est ça, la puissance d’une expérience vécue. 

« Ce genre de travail me passionne, » dit Brianna, qui s’identifie comme une personne adoptée, afroautochtone non-binaire transraciale. 

« Le mentorat formel et informel m’a toujours aidé, notamment à déterminer qui je suis, explique-t-iel. Ce genre de mentorat est important pour le développement des enfants et des jeunes; ils doivent se sentir représentés, ils doivent être entourés de gens qui comprennent leur situation et doivent pouvoir acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour agrandir leur réseau de soutien. Je crois que la création de différents programmes avec les gens aux expériences vécues semblables sont très importants. »

La recherche, selon Grands Frères, Grandes Sœurs d’Ottawa, indique que les programmes de mentorat formel protègent et renforcent les jeunes 2SLGBTQ+ à mesure qu’ils se découvrent. 

« Il peut être difficile de comprendre les différentes intersections de notre identité, mais un mentor peut nous aider à y arriver, explique Brianna. Un mentor peut aider à comprendre toutes les intersections et leur place dans notre identité. La biradicalité existe. Nous pouvons être adoptés et naviguer entre deux familles. Il est possible d’être bispirituel et LGBTQ+ en même temps. Ce sont des parties intégrantes de notre identité. » 

Brianna dit également qu’un mentor qui comprend mieux l’intersectionnalité des identités est mieux placé pour aider.  

Ce n’est pas que les personnes mentorées qui tirent parti des relations de mentorat, a affirmé Sandra. 

« Ce que Teigan vit en 2022 est entièrement différent de ce que j’ai vécu lorsque j’avais son âge. Teigan et ses amies m’impressionnent; le statu quo ne les satisfait pas. Elles cherchent toujours à repousser les limites et à apprendre une nouvelle terminologie. J’ai appris une nouvelle façon d’accepter les autres, chose que je n’avais pas à son âge. J’aime bien; elle me montre quelque chose de nouveau tous les jours. » 

Tisser des liens de mentorat entre membres de la communauté 2SLGBTQ+

Brianna mentionne que lorsque Grands Frères, Grandes Sœurs d’Ottawa recherche des mentors, il cherche des gens qui appuient les personnes mentorées là où elles en sont sur leur chemin vers la fierté. 

« Une personne mentorée qui se voit représentée par un mentor, son enthousiasme et son effervescence, c’est important; ça représente l’effet positif de notre travail au sein de la communauté. » 

Brianna explique que les résultats positifs l’ont poussé à évoluer et à continuer de combler les divers besoins uniques de nos communautés. À mesure que le programme PRISM évolue, Brianna prévoit animer des groupes de consultation qui rassemblera des membres de leurs programmes actuels par l’entremise de partenariats communautaires. 

« Nous voulons que les jeunes aient un rôle à jouer et une voix dans la mise en œuvre de programmes de mentorat réussis. » 

Le succès d’une communauté dépend de celui de ses citoyen·nes

Peu importe si vous vous identifiez comme membre de la communauté 2SLGBTQ+ ou une personne qui milite pour l’inclusion, nous méritons tous et toutes d’avoir notre propre chemin vers la fierté. Centraide s’engage à faire de nos communautés des endroits ouverts et inclusifs, notamment où les enfants et leur famille peuvent discuter de leurs expériences, ainsi que se sentir représentés et appuyés. 

Grâce à des donateurs et donatrices comme vous, nous investissons des fonds où le besoin se fait ressentir le plus et où ils auront l’effet le plus important. Ensemble, nous assurons le succès de notre communauté 2SLGBTQ+. 

DERNIÈRE MISE À JOUR

Histoires semblables

Cette trousse comprend tout ce dont vous aurez besoin – en passant par des exemples de courriels aux messages pour médias sociaux – pour vous aider à atteindre votre objectif de collecte de fonds BATL pour la santé mentale.
Jazz a trouvé un emploi qu'il adore chez Krackers Katering, une entreprise sociale qui embauche des personnes en situation de handicap confrontées à des défis liés à la santé mentale. Cela les aide à surmonter les obstacles et à atteindre leurs objectifs.
Share
Tweet
Post
Email
Demeurez à l’affût de l’actualité

Inscrivez-vous à notre bulletin bi-mensuel

Obtenez des histoires d’amour local, des invitations, des occasions de bénévolat, des faits saillants pour utiles de nos partenaires et même des mises à jour sur notre effet positif!